« Les endives au jambon »

Quote

1-
Quand je vois mon voisin
assis dans dans sa cuisine
à manger du raisin,
je me dis qu’il est has been
Et quand sa femme grignotte
en faisant la vaiselle
du jambon, des carottes,
Mon dieu que c’est conventionnel

Pour tous les déglingos
qui ont un peu d’ambition
un peu d’lait, un peu d’eau,
des endives et du jambon
Béchamel, noix de beurre
On tout ça dans un plat
Y’a jamais rien de meilleur
que se régaler avec ça

Refrain :
C’est quand même vach’ment bon
les endives au jambon
ch’ai pas si c’est le sel la béchamel ou la cuisson
mais c’est un plat béton
Quand t’es tout seul chez toi
Ou bien si tu reçois
Que ce soit Gwénaelle ou Pierre-Michel ou Jean-Benoit
Ils vont en être baba

2-
Sam’di dernier,
j’étais au resto
A discuter
autour d’un apéro
Quand soudain,
le garçon arrive
Je m’écrie « Ah putain
j’avais dit des endives ! »

j’aime tellement ça
que ça me rend violent
je m’énerve je me bat,
je tape sur des enfants
Faudrait que je me calme
que je sois moins belliqueux
a chaque fois j’en fais un drame
Mais bon faut bien avouer que

Refrain :
C’est quand même vach’ment bon
les endives au jambon
ch’ai pas si c’est le sel la béchamel ou la cuisson
mais c’est un plat béton
Quand t’es tout seul chez toi
Ou bien si tu reçois
Que ce soit Justinien ou Marcelin ou même François
Ils vont adorer ça

3-
Aucun autre plat
ne me fait cet effet
les endives, magré moi,
j’y peux rien mais c’est parfait
Dites moi comment faire
pour ne pas succomber
à la béchamel au gruyère,
divinement gratinés

Je ferais bien l’effort
de gouter à autre chose
aux tomates, au roquefort,
à tout ce qu’on me propose
je choisirais au hasard
mon nouveau plat préféré
du lapin, au canard
C’est sur le boeuf que je suis tombé

Refrain :
C’est franch’ment dégueulasse
Le boeuf à l’ananas
Que ce soit le poivron ou les oignons y’a rien qui passe
je préfère à la place
Un truc qu’est vach’ment bon
les endives au jambon
ch’ai pas si c’est le sel la béchamel ou la cuisson
mais c’est un plat béton
Quand t’es tout seul chez toi
Ou bien si tu reçois
Que ce soit Jonathan ou Gaetan ou Nicolas
Ils n’en reviendront pas