« Le linge »

1-Il est déja 9h, et dehors il fait beau
A la fenêtre je vois les fleurs, le soleil et les oiseaux.
Je viens de me lever et dans la buanderie
la machine à laver est encore remplie.
Si je n’agis pas si je n’vais pas la vider
les chausettes et les draps resteront tout mouillés.
Alors je vais dans le jardin et je prend les épingles
et au petit matin, j’étend des fringues

Refrain :
Il faut tout étendre,
tout pendre,
tout mettre à secher
Il faut tout étendre,
attendre
que ce soit p’us mouillé
Et si le ciel est bleu,
dans une heure ou deux
on pourra tout ramasser

2-Sur le fil à linge, j’alterne les vêtements
Je fais marcher mes méninges pour le mettre logiquement.
Je surveille le ciel pour qu’il n’y ait pas trop d’ombre
qu’ils soient face au soleil mais jamais en surnombre
Et puis un petit vent frais qui viendra les caresser
alors je m’en vais et je les laisse secher
Mais je reviendrais voir de temps en temps
Jusqu’au soir oû en sont mes vêtements

Refrain :
Il faut tout étendre,
tout pendre,
tout mettre à secher
Il faut tout étendre,
attendre
que ce soit p’us mouillé
Et si le ciel est bleu,
dans une heure ou deux
on pourra tout ramasser
(bis)

3-Le soleil décline un peu dans le haut ciel d’avril
Et sous ses derniers feux, je vois comme le temps file
Je m’empresse de sortir avant qu’il ne soir trop tard
Et j’esquisse un sourire dans le vent du soir
Car tout mon linge est sec, il n’est plus mouillé
et ca c’est impec, je vais le ramasser
Je reprend les chaussettes, les pulls et les draps
Aujourd’hui tout est propre et net mais demain recommencera

Refrain :
Faudra tout étendre,
tout pendre,
tout mettre à secher
Faudra tout étendre,
attendre
que ce soit p’us mouillé
Et si le ciel est bleu,
Et si Dieu le veut
Si la vie est un jeu
Si tu t’apelles Matthieu,
si tu te teind les ch’veux
si les vaches font meuh
mais pas s’il pleut
après une heure ou deux
on pourra tout ramasser

Il faut tout étendre,
tout pendre,
tout mettre à secher
Il faut tout étendre,
attendre
que ce soit p’us mouillé
Et si le ciel est bleu,
dans une heure ou deux
on pourra tout ramasser…

Laisser un commentaire